1,7 millions d’euros

annulation de la dette.
mercredi 1er avril 2009
popularité : 0%

CGT.SYNDICAT DU PERSONNEL CHG V JOUSSELIN Site internet : tapez cgt hopital dreux. Tel 5260.

Info CGT La mobilisation du 19 mars a connu une ampleur incontestable, tant par le nombre de grévistes, du privé comme du public, que par le nombre de manifestants qui se sont retrouvés pour redire haut et fort qu’ils n’ont pas à payer une crise dont ils ne sont pas responsables. Nous étions nombreux à Chartres du service public, des hôpitaux du département, sur nos revendications. De l’argent pour l’hôpital, pas pour les actionnaires, retrait du plan Bachelot.

Le plan Bachelot a été voté le 18 mars (292 pour, 199 contre) le dossier sera transmis au sénat en mai prochain.

Le projet de loi “ Hôpital Patients Santé Territoires ” dite Loi Bachelot c’est :

Dans le cadre des Agences Régionales de Santé (ARS), la mise en place de superpréfets, dirigeant les ARS, incluant hôpitaux publics et cliniques privées, mais aussi la médecine de ville et le secteur médico-social. Toujours moins d’hôpitaux publics et toujours plus de transferts d’activités “ rentables ” vers le privé. Une enveloppe budgétaire fermée, indépassable et régionale. Des “ économies ” dans tous les secteurs au nom du soi-disant “ déficit des hôpitaux ” : Un milliard d’euros au niveau national ! Et pour un milliard d’euros, ils veulent démanteler tout le système de l’hospitalisation publique de ce pays, au moment même où l’on verse 360 milliards d’euros aux banques ! La mise en place “ d’objectifs quantifiés avec une obligation de résultats financiers ” qui s’imposeront aux hôpitaux comme à chaque médecin. Ne seront gardés que les malades « rentables » La remise en cause des 1035 hôpitaux publics existant actuellement au niveau national pour y substituer 300 “ territoires de santé ”. La “ mutualisation des moyens ”, c’est-à-dire la suppression des postes : 20 000 suppressions d’emplois sont programmés au niveau national pour les hôpitaux publics ! Avec 20 000 personnels en moins et le non remplacement des départs, ce sera pour tous la généralisation de la mobilité, plus de précarité, flexibilité inter- service inter-site et une nouvelle aggravation des conditions de travail.

Avec la régionalisation, la loi Bachelot menace tout l’édifice de notre système de santé

Nous assistons a une vague de licenciements ou projets de licenciements dans les hôpitaux de France. CHU de Nantes, 350 emplois d’ici 2012, CHU ST Etienne : 450 emplois, au Havre : 387 d’ici 2012, CHU Toulouse : 400 emplois d’ici 2012, Evreux 125 empois sur la sellette , il y a Nancy, Caen et des dizaines d’autres centres Hospitaliers. Nous venons d’apprendre qu’à l’AP-HP c’est 700 ETP qui doivent être supprimés , le budget est en déficit de 95 millions d’euros. Mr Delanoë a déclaré qu’il votera contre parce qu’il met en péril la situation de l’AP-HP. Le plan Bachelot montre son vrai visage, la rentabilité et l’objectif comptable de réduction des couts.

A l’hôpital de Dreux, nous ne sommes pas épargnés :

CTE du 30.03.09 : Le déficit 2008 est à hauteur de 1,7 millions d’euros. Encore une fois c’est le personnel qui va en subir les conséquences ainsi que les patients :En 2009, recettes et dépenses devront être équilibrées. CONSEQUENCE .LE PERSONNEL FERA UNE FOIS DE PLUS LES FRAIS DE CES ECONOMIES.

La CGT a voté contre ce budget

Les départs en retraite ne seront remplacés qu’au cas par cas, il y a sur l’établissement 258 contractuels qui ne le sont pas tous par choix, c’est devenu la variable d’ajustement, la direction n’hésite pas à utiliser ces contractuels pour des taches bien définies, dans des temps courts ( pas plus de 3 mois après il faut payer le chômage) avant de les licencier. C’est la précarité organisée. La CGT demande la mise en place d’une commission de recrutement pour les contractuels qui le désirent dans l’année.

Au CMP , au mois de juin il ne restera plus qu’un infirmier sur un effectif de 5 IDE, le suivi des patients sera fait par des IDE libéraux ( c’est l’application du plan Bachelot) on devine la suite .De nombreux patients non suivis se retrouvent en psychiatrie. Le personnel est en souffrance, les patients sont en souffrance.que l’on ne nous dise pas qu’il s’agit d’un problème d’organisation. La direction voudrait supprimer le CMP qu’elle ne s’y prendrait pas autrement..

Messieurs et mesdames de la direction donnez leur les moyens de vivre, de fonctionner, la psychiatrie est en grand danger.

Pour faire des économies, il faudra remettre en cause des promotions pour les agents cette année.

Les embauches d’IDE, de manip , d’Aide soignante etc…. sont repoussées au x calendres grecques . Rappelons que les difficultés de recrutement du service d’imagerie médicale rejaillissent sur tous les services.

Les secrétaires médicales sont en grande difficulté, pour la CGT, il y a là aussi des problèmes de recrutement. La direction réfléchit : Se sera, soit des revalorisations salariales pour les agents administratifs, soit des embauches, tout laisse penser que ce ne sera ni l’un ni l’autre. Economies obligent.

Infirmières : La cotisation serait de 30 euros, rien n’est décidé pour l’instant. Pour la CGT, nous ne voulons pas payer pour travailler, cet ordre est minoritaire (12% de votants) C’est un outil corporatiste au service du gouvernement.NON aux ordres quels qu’ils soient.

Nous venons d’apprendre que 20 kinés ont été assignés au TGI de Toulouse début mars pour exercice illégal de la profession parce ce qu’ils n’avaient pas payé leur cotisation. La mobilisation des syndicats, des kinés ont fait reculé l’ordre kiné , le tribunal a reconnu le bien fondé des kiné , Que la demande de l’ordre n’était pas raisonnable.

Dans quelques mois ce sera la mise en place de l’ordre infirmier, allons nous subir nous aussi ces mêmes affres ?

Les infirmières ont besoin de bonnes conditions de travail, d’embauche, de reconnaissance salariale et professionnelle. Dans son discours du 3 mars, Mme Bachelot a annoncé le passage de Toutes les infirmières en catégorie A. Mr Sarkozy, dans son discours de septembre 2007, pratique le chantage : ce sera du donnant/ donnant, Remise en cause de la retraite à 55 ans contre revalorisations salariales. Pour la CGT, c’est un chantage inadmissible.

La CGT exige la reconnaissance à BAC + 3 pour les IDE, ainsi que pour les autres catégories paramédicales qui portent les mêmes revendications de reconnaissance de qualification et de pénibilité.

Dreux le 30 mars 2009 Rejoignez la CGT, ensemble nous pouvons beaucoup.


Brèves

31 décembre 2013 - voeux 2014

la CGT de l’hôpital de Dreux vous présente ses v½ux pour 2014. gagner de nouveaux droits, (...)

3 juillet 2013 - Nouvelle brève

Hôpital de Dreux L’équipe de salle de naissance, de maternité, de gynécologie et de (...)

1er janvier 2013 - voeux 2013

la cgt de l’hôpital de Dreux souhaite à ses visiteurs une bonne année (...)

28 août 2007 - Mérite ???

prime de 10 000 euros pour certains directeurs, pour nous à l’hopital de Dreux, de (...)