Fonctionnaires Titulaires exclus de la mairie de Verrières-le-Buisson

mercredi 23 février 2011
par  cgt.chgdreux
popularité : 0%

Cela fait désormais 6 semaines que nos collègues et camarades du SMOGCC de Verrières le Buisson sont sans ressources, sans protection sociale, sans même le droit de s’inscrire au chômage, sans interlocuteur, alors qu’ils sont toujours, juridiquement, (selon les arrêtés réglementaires fixant leur situation) fonctionnaires en activité et salariés de ce syndicat mixte. A défaut de solidarité financière et de résolution urgente de leur situation, ils ne tiendront pas longtemps comme ça.

Pour tous ceux qui ont programmé le démantèlement des services publics, Pour ceux veulent faire la peau d’un syndicalisme indépendant, combatif, solidaire, il s’agit d’un double test : * jusqu’à présent les collectivités locales ont dans leur majorité, refusé de suivre la règle fixée par Sarkozy et ses complices du non-remplacement d’1 fonctionnaire sur 3, et les services publics locaux constituent souvent encore un garde-fou face à la crise. La réforme de la fiscalité locale et, surtout, la réforme territoriale ont été votées pour les y obliger : Intercommunalité forcée, "rapprochement" des services des départements et régions, redéploiements, transferts, mutualisation, délégations de services publics locaux, création de structures non-élues qui échappent au contrôle des électeurs sont prévues pour prévues pour nettoyer au karcher les effectifs des collectivités locales. La suppression d’un poste de fonctionnaire sur 3, opérée au 1er janvier dans les effectifs du SMOGCC créé par la mairie de Verrières et le Conseil général pour préparer les repas des élèves et collégiens de Verrières-le-buisson, pour un service à rendre inchangé, cette suppression dont nos collègues sont les victimes est un test de ce qui sera généralisé demain à grande échelle si nous laissons faire.

* Jusqu’à présent, la CGT, malgré des forces insuffisantes, avait réussi à peu près à éviter les atteintes les plus graves aux droits des agents territoriaux et nos collègues du SMOGCC n’étaient pas les derniers pour cela La CGT du SMOGCC, et particulièrement ses responsables Patrick Gervoise et Angélique Tarrago mènnte depuis des années une activité courageuse , dans leur mandat d’élus CGT du personnel, au service de leurs collègues : *Patrick Gervoise, en tant que représentant CGT au sein de la Commission de Réforme Départementale , mènait une action difficile et souvent isolée pour défendre les fonctionnaires cassés par le travail, pour s’opposer aux mesures d’inaptitude définitive et de mise à la retraite pour invalidité avec une pension de misère, décidés pour évincer ceux qui ne sont plus rentables * Angélique Tarrago, en tant qu’élue CGT au sein du CTP du CIG pour les collectivités de moins de 50 agents, menait une action difficile pour que les droits soient les mêmes pour tous, pour faire reculer les pratiques féodales qui règnent trop souvent dans les petites collectivités En les privant de leur emploi, en portant atteinte à leur dignité d’agent public,on les prive également de leur mandat électif , il s’agit de tirer un trait sur une activité syndicale utile à tous : qui osera encore demain s’engager, prendre des responsabilités syndicales, si nous laissions faire ???

Rassemblement de solidarité le 1er mars à 13h30 devant le tribunal administratif de Versailles lors de l’audience où seront jugées les suppressions des postes de nos collègues.

Signer la pétition

Fonctionnaires Titulaires exclus de la mairie de Verrières-le-Buisson


Brèves

19 novembre 2010 - IADE , arrêts des poursuites, retrait des plaintes

solidarité avec nos collègues poursuivis. le 1er decembre, la cgt a déposé un préavis de grève (...)