Tous en grève le 18 octobre

La grève du 18 octobre sera "d’un haut niveau" , juge Bernard Thibault
mardi 9 octobre 2007
popularité : 1%

PARIS (AFP) : Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a affirmé lundi sur France Info que la journée de grève du 18 octobre, en particulier contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, allait être "d’un haut niveau".

"C’est une journée d’action qui va être d’un haut niveau, on peut le dire dès à présent", a assuré M. Thibault, et "je ne comprends pas à cet égard un certain optimisme de la SNCF".

Selon lui, "la réalité devrait conduire à alerter les usagers que ce jour-là risque d’être un jour difficile pour les transports".

Il a noté "un fort degré de préparation dans tous les secteurs", pour cette journée d’actions, ajoutant qu’à sa connaissance, "pour l’instant l’organisation de cette mobilisation se concentre sur une journée de grève de 24 heures".

Des syndicats de la SNCF, de la RATP, de l’énergie (EDF, GDF, etc), ont appelé à une journée de grève et une manifestation nationale le 18 octobre, en particulier contre la réforme des régimes spéciaux de retraite.

Quatre syndicats de l’ANPE (SNU, CGT, FO et Sud), la CGT, Solidaires et la FSU chez les fonctionnaires, ont également appelé à la mobilisation, de même que la CGT-Poste et télécommunications, Sud PTT, et la CGT Banque de France.

Par aillleurs, la présidente de la SNCF, Anne-Marie Idrac, a déclaré lundi que la grève du 18 octobre serait "très suivie" même s’il est encore "prématuré de faire des prévisions" et a annoncé "mettre le paquet sur l’information des voyageurs".

"On a bien des raisons de penser que ce mouvement sera très suivi (car) le sujet (des régimes spéciaux de retraite est) très sensible pour l’ensemble des cheminots et toutes les organisations syndicales se sont déclarées engagées dans le mouvement", a indiqué Mme Idrac sur BFM.

"Toutefois, a ajouté la présidente de la SNCF, il serait prématuré de faire des prévisions, les organisations syndicales n’ont pas encore complètement arrêté les modalités du mouvement".

La SNCF "mettra le paquet sur l’information des voyageurs, avec tous les moyens possibles et imaginables, allant de la presse nationale, régionale et l’information en gares" a affirmé Mme Idrac.

"Il se trouve que la loi sur le service minimum ne sera pas encore en vigueur (le 18 octobre) et le sera au 1er janvier (2008) mais il n’en reste pas moins qu’on fera le plus possible dans l’esprit de cette loi, en particulier le maximum sur l’information" des voyageurs, a-t-elle poursuivi.

Le directeur général de la SNCF Guillaume Pépy avait prévu jeudi dernier qu’"un train sur trois ou quatre" circulerait lors de la journée de grève des cheminots du 18 octobre.

L’ensemble de huit syndicats de cheminots ont appelé à la grève le 18 octobre pour la défense de leur régime de retraite et doivent décider des modalités de ce mouvement, "24 heures" selon la CGT (majoritaire) ou "reconductible" selon SUD Rail, ce lundi après-midi.


Brèves

31 décembre 2013 - voeux 2014

la CGT de l’hôpital de Dreux vous présente ses v½ux pour 2014. gagner de nouveaux droits, (...)

3 juillet 2013 - Nouvelle brève

Hôpital de Dreux L’équipe de salle de naissance, de maternité, de gynécologie et de (...)

1er janvier 2013 - voeux 2013

la cgt de l’hôpital de Dreux souhaite à ses visiteurs une bonne année (...)

28 août 2007 - Mérite ???

prime de 10 000 euros pour certains directeurs, pour nous à l’hopital de Dreux, de (...)