iade 5 juillet

mercredi 7 juillet 2010
popularité : 0%

UFMICT CGT a écrit : Réunion du 5 juillet 2010 ministère de la santé reingenierie IADE

Présence Ministère de la Santé (DGHOS) ; Madame Quillet, Madame Monguillon Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (MRES) ; Monsieur Couro

Présence IADE ; CEEIADE, SFAR, SNIA, CGT, SUD, CFTC, CGC, FO , en retard SNCH Excusé CFDT Présence UNAIBODE, dans le cadre des groupes de travail reingenierie.

Représentant MRES : Monsieur Couro, conseiller scientifique professeur des université attaché MRES auprès de Madame Pécresse, dans le civil PU-PH en biologie à la Pitié.

Début officielle de la réunion 10h00, attente 30 minutes de Monsieur Couros

Début de séance 10h30.

Le représentant du Ministère de l’enseignement supérieur nous expose les conditions générales d’élligibilté au grade Master, valable pour tous « prétendant » au grade Master.

Critères d’habilitation :

L’université assure la délivrance du diplôme et en assume la responsabilité +++++ (plusieurs formes d’association possible entre les instituts de formation). Dans tous les cas, c’est l’université qui organise et délivre le diplôme, assure une évaluation régulière par AERS (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’enseignement Supérieur) Adossement à la recherche obligatoire (formation individuelle d’un étudiant à la recherche, type mémoire.) Niveau de formation théorique

Les représentants IADE Ufmict-CGT orientent rapidement la discussion sur le thème de la gestion du stock.

Monsieur Couros déclare alors qu’il existe une dissociation entre une reconnaissance professionnelle en terme de diplôme (DE.IADE) et la reconnaissance de la qualification Master.Il n’y aura pas de systématisation de mastérisation pour les IADE en poste. Il évoque alors comme moyen potentiel pour que le « stock » accède au Master, le processus de la VAE, démarche individuelle que l’on pourrait au vu des effectifs de notre profession transformer en démarche généralisée à tout le moins homogène sur le territoire.

Annonce de la mise en place en septembre (date et fréquence des réunions ?), d’un groupe de travail piloté par la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur (DGESUP) pour aboutir en décembre à l’obtention du grade master Ce groupe de travail paritaire, MRES : Ministère de la santé / représentant de la profession, devra traiter et régler l’ensemble des problématique posé par la mastérisation.

20 personnes en tout, soit 10 pour les représentants IADE ; 3 CEEIADE, 7 pour les représentants IADE, soit un par organisation. 11 H 30 départ de Monsieur Couros attendu dans un autre groupe de travail (sage femme)

Fin des débats sur Master et reprise du travail sur référentiel de formation stoppé fin 2009.

Nos commentaires et remarques durant ces débats ont porté sur :

· L’incapacité et / ou la non-volonté et / ou l’incompétence du ministère de la santé à préparer cette réunion annoncée pour rappel le 12 mai. Monsieur Couros « lachant » qu’il a été sollicité vendredi pour lundi, chacun appréciera…..Monsieur Couros avoue qu’il n’est pas au courant de notre formation qu’il découvre…. · La lettre promise Bachelot/Pecresse n’est toujours pas arrivée, on comprend pourquoi. Idem du courrier Bachelot également promise sur exclusivité de compétence. Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? · le débat à venir qui sera dur sur la gestion du « stock » · L’importance du groupe de travail avec le MRES, qui sera « décisionnaire » sur mastérisation pour les futurs diplômés et sur le processus d’obtention par un « moyen » à déterminer si cette option est retenue, pour le stock · Une nouvelle démonstration, du ministère de la santé sur la gestion de notre dossier ; un peu « plus » de mépris, un zest de langue de bois et un soupçon de freinage en règle

Philippe Lamarche, Bruno Franceschi Pour le collectif IADE UFMICT-CGT


Brèves

19 novembre 2010 - IADE , arrêts des poursuites, retrait des plaintes

solidarité avec nos collègues poursuivis. le 1er decembre, la cgt a déposé un préavis de grève (...)