loi sur la mobilité

dernieres nouvelles
jeudi 9 juillet 2009
popularité : 0%

Cgt hôpital de Dreux : loi sur la mobilité c’est fait.

Dernières nouvelles :

Mr Sarkozy voulait cette loi, l’assemblée et le sénat l’ont voté en procédure d’urgence.

Désormais, il va être possible de licencier les fonctionnaires, de passer contrat avec les sociétés d’intérim De recruter des temps non complets cumulés ( un jour à l’hôpital, un jour à la mairie).

L’article 7 permet d’engager le licenciement pur et simple d’un fonctionnaire si son poste est supprimé suite à une restructuration et s’il refuse trois emplois publics correspondant à son grade. Au vue du plan HPST voté en juin( à très faible majorité) qui prévoit la suppression de services, restructurations hospitalières, regroupement d’hôpitaux, mesures d’économies drastiques ‘( chaque sous doit être compté nous a dit Mr Sarkozy) cette loi remplit à merveille la fonction.

L’article 8 permet la possibilité de proposer des emplois non complets dans différents établissements.

L’article 9 recrutement des agents non titulaires, comme si la précarité n’existait pas déjà à l’hôpital. L’article 10 permet de passer contrat avec des sociétés d’intérim . la concession et la gestion des personnels hors statut sera fait en lieu et place des employeurs publics par ces sociétés.

Bien entendu, cette loi est en grande cohérence avec la politique mise en œuvre par Mr Sarkozy, ce gouvernement et sa majorité en matière de services publics : loi de démantèlement de l’hôpital public, privatisation de la poste, remise en cause du statut de la fonction publique territoriale, Régression Générale des Politiques Publiques.

Cette loi donne la possibilité de procéder à une vague de licenciements et à la précarisation des emplois.

Garantie de l’accès au soins des citoyens aux services publics, le statut des fonctionnaires est frontalement Attaqué. Retrait de cette loi, respect du statut des fonctionnaires, il est plus que temps de se mobiliser.

Loi Bachelot :

Le chef de service psychiatre des établissements publics de santé mentale de Flandres en poste depuis 15 ans responsable syndical et militant associatif s’est vu refuser le 22 juin dernier le renouvellement de sa chefferie de service par le conseil exécutif de l’établissement malgré un avis favorable de la CME. Voilà un bel exemple de la mise en place du plan Bachelot, ou les gestionnaires prennent le pas sur le médical. Cette loi honnie par toute la communauté médicale et paramédicale va se mettre en place , c’est le transfert d’une part croissante des activités de santé vers l’économie lucrative, avec des suppressions d’emplois programmés . Plus que jamais, maintien de tous les hôpitaux, de tous les services de soins et de toutes les structures administratives, techniques et ouvrières, logistiques, médico-techniques.

l’hôpital public ne doit pas devenir un ‘’ producteur de soins’’. L’hôpital public ne doit pas être ‘’ rentable’’.

Rejoignez la CGT site internet ; tapez cgt hopital dreux. Tel : 5260 ou 7260.


Brèves

19 novembre 2010 - IADE , arrêts des poursuites, retrait des plaintes

solidarité avec nos collègues poursuivis. le 1er decembre, la cgt a déposé un préavis de grève (...)