non à la privatisation de la poste

la république est en danger..
jeudi 4 septembre 2008
popularité : 2%

Privatisation de La poste : les syndicats SUD, CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC appellent à la grève le 23 septembre Après une première réunion unitaire début juillet répondant à l’annonce d’ouverture du capital de La Poste, les fédérations syndicales SUD, CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC avaient décidé de se revoir le mercredi 2 septembre pour décider, ensemble, de la réaction unitaire nécessaire. Ces discussions ont abouti et se concrétisent par un appel unitaire à la grève le mardi 23 septembre contre le projet de privatisation. Ils veulent faire vite... Le matraquage de l’entreprise en termes de communication (un nouveau numéro spécial de “FORUM” intitulé “La Poste demande à l’Etat de devenir une S.A.” bientôt dans nos boîtes) pourrait laisser croire que les échéances de privatisation sont relativement éloignés. Il n’en est rien puisque la direction de La Poste souhaite qu’une loi passe au parlement dès le premier semestre 2009 (c’est demain !), pour un changement de statut de l’entreprise au 1er janvier 2010 et une ouverture du capital au cours de l’année 2010. Cette précipitation, orchestrée par le gouvernement, cache la pauvreté des arguments avancés. Unanimement les organisations syndicales se sont prononcées pour un appel unitaire à la grève le 23 septembre et la mise en place un cadre commun d’intervention et d’initiatives auprès des usagers et des élus. Cela se concrétise par un communiqué commun. L’objectif est clair : faire échec à la privatisation ! D’autre part, l’intersyndicale appelle les structures locales à organiser, le 23 septembre, des manifestations d’ampleur. ... nous allons réagir fort ! L’intersyndicale appelle également à l’organisation d’un débat national. En effet, la privatisation d’un service public comme La Poste aurait des conséquences désastreuses pour l’ensemble de la population et du territoire. Le service public postal appartient à la collectivité. Le gouvernement et la direction de La Poste ne peuvent donc séquestrer le débat et décider seuls de l’avenir et des orientations d’un tel service public. Le débat public doit être organisé, traverser l’ensemble de la société et prendre la portée politique centrale qu’il nécessite. L’ensemble du personnel doit prendre conscience de l’effet dévastateur d’une privatisation sur ses conditions de travail et sur les massives suppressions d’emplois qu’elle engendrerait pour grossir les dividendes des futurs actionnaires. C’est dès maintenant qu’il faut agir ! Déclaration unitaire CGT-SUD-FO-CFDT-CFTC-CGC Les Fédérations CGT-SUD- CFDT- FO-CFTC-CGC se sont rencontrées ce 2 septembre pour faire le point sur le projet de privatisation de la Poste. Comme annoncé dans la déclaration unitaire du 9 juillet, elles ont décidé d’appeler l’ensemble des postières et des postiers à la grève nationale unitaire avec manifestations le 23 septembre 2008. L’annonce « officielle » par son président du projet de changement de statut de l’entreprise la poste ainsi que l’ouverture de son capital. Sa présentation aux organisations syndicales le 29 août, n’a fait que confirmer la volonté de la direction et du gouvernement de privatiser la Poste et de passer en force. Durant l’été, la mobilisation des postiers, des usagers et des élus démontre à la fois un attachement fort aux services publics de La Poste et aux droits et garanties de ses personnels. L’unité des organisations syndicales contre ce projet isole La Poste et le gouvernement. L’ampleur de l’action du 23 septembre sera une étape importante pour mettre en échec la privatisation. Chaque gréviste va compter. Ensemble dans l’action, les postières et les postiers, les usagers, les élus peuvent mettre un coup d’arrêt à ce projet et préserver les missions de service public postal moderne et rénové,le développement de l’emploi et l’amélioration des garanties de ses personnels. Les fédérations CGT-SUD-CFDT-FO-CFTC-CGC réitèrent leur exigence d’organisation d’un débat public national. Elles appellent leurs organisations territoriales et leurs militants à porter cet appel unitaire pour le 23 septembre, pour concrétiser une grève et des manifestations massives. Elles conviennent de proposer ensemble aux usagers de signer une pétition pour appuyer l’action des postiers et s’opposer au projet. Elles conviennent également de s’adresser ensemble à tous les élu-es et partis politiques pour en faire de même.

http://www.cgt.fr/spip.php?article34881


Brèves

31 décembre 2013 - voeux 2014

la CGT de l’hôpital de Dreux vous présente ses v½ux pour 2014. gagner de nouveaux droits, (...)

3 juillet 2013 - Nouvelle brève

Hôpital de Dreux L’équipe de salle de naissance, de maternité, de gynécologie et de (...)

1er janvier 2013 - voeux 2013

la cgt de l’hôpital de Dreux souhaite à ses visiteurs une bonne année (...)

28 août 2007 - Mérite ???

prime de 10 000 euros pour certains directeurs, pour nous à l’hopital de Dreux, de (...)